Les dangers des réseaux sociaux – le côté négatif d’instagram

 

     

C’est l’heure du « Real Talk » :
l’article à travers lequel on discute de sujet d’actu sans tabou !

INSTAGRAM, c’est un peu la bombe à retardement que l’on a tous dans nos poches… mais qu’on aime bien quand même !!!

Nous sommes nombreux à avoir une relation d’amour/haine avec les réseaux.

Comment avoir un rapport sain avec les réseaux sociaux ?

Passons à la pratique ! Discutons des cas de « déviance » les plus fréquents:

  • Je suis addict à Instagram, c’est mon premier geste le matin

La règle d’or : Ne pas regarder Insta dès le réveil.
Ta routine matinale détermine ta journée.
C’est le moment où tu dois poser une intention sur ta journée, sur ce que tu veux réaliser. Bref, un moment où TU dois avoir le contrôle. Et être dans un état d’esprit de construction.
Quel est l’intérêt réel à regarder ton fil d’actu dès le réveil ?
Mon conseil  est de boycottesr les réseaux à ce moment de la journée.

  • Si je ne checke pas mon téléphone, je risque de rater quelque chose !

Ah oui ? Et rater quoi ?
Premièrement, si un événement d’actualité important survient, tu l’apprendras assez tôt.
Deuxièmement, « rater « un événement de la vie de quelqu’un d’autre ? euh je pense qu’on s’en remettra… merci !

Cette impression de manquer quelque chose a un nom très en vogue en ce moment : c’est le FOMO ( Fear Of Missing Out )
Qu’est ce que le F.O.M.O ?
C’est le mal du XXIeme siècle, c’est l’impression qu’il y a toujours quelque chose de mieux sur la prochaine photo. Ou encore la crainte de passer à côté des derniers « trucs » à la mode.
C’est un peu comme si les photos tendance re-définissaient les passages obligatoires du moment.

Mais la vérité est ailleurs. Ne t’y trompes pas, à checker ton fil d’actu toutes les 2 minutes, ce que tu vas « manquer » c’est… ces moments précieux qui font TA vie.
Tu te prives de ressentir plus intensément ce que tu vis si tu as toujours le regard tourné vers ce que les autres postent sur Instagram ou sur facebook.

  • Regarder Insta me donne le cafardmais je le fais quand même.

Ton feed = ton choix.
Oui le contenu de ton feed en dit beaucoup sur toi et TU choisis ce que tu veux voir. Tu choisis de t’abonner à telle ou telle personne.
Ne passons pas par 4 chemins. Le conseil sera très simple : unfollow les comptes qui te mettent dans un bad mood.
S’il s’agit de personnes que tu connais personnellement et que tu ne veux pas qu’elle sache que tu les as « unfollow »,  alors mets les sur « silence ». Oui c’est une super fonctionnalité sur Instagram car la personne ne saura pas que tu l’as unfollow, mais tu ne verras plus ses postes (ahah).
D’abord, passes un bon coup de karcher dans tes abo, puis choisis du contenu inspirant :

Non il n’y a pas que des bombasses aux bouches refaites sur insta. Il n’y a pas que des influenceurs qui partent en vacances aux Maldives tous les 2 jours. Il n’y a pas non plus que des fitness gourou aux abdos en bétons et aux fessiers parfaits.

Sur Instagram, il y a aussi du « Do it yourself », de la déco, du développement personnel et autant de centres d’intérêts qui sont positifs.
Il suffit de faire le bon choix.

N’oublies pas que rien ne t’oblige à suivre les comptes que l’algorythme te propose. De même boycotte la page « Découverte » le terrain de prédilection des comples les plus « buzzants ».

  • Je me sens un peu « Jalouse de la vie des autres »…

Jalouse de la vie des autres ? Tu as beau savoir que les photos ne sont pas le reflet de la vraie vie de ceux qui les prennent mais cela te renvoie à une insatisfaction face à ta propre vie.

La vraie question est : pourquoi Insta peut nous mettre dans cet état ?

D’abord la comparaison est monnaie courante car nous avons l’impression que tout est en temps réel. On s’imagine être les témoins de la vie parfaite des autres. Prendre un peu de recul et rationnaliser.

Ensuite, Instagram a ouvert tellement de possibilités et des personnes  « lambda » qui ont pu avoir une notoriété, être payés pour leur posts etc.
Et cela nous ramène aussi à l’insatisfaction que l’on a face à notre propre vie. Et ducoup au delà de la superficialité, on se trouve aussi face à nos non-choix.

Mon conseil pour éviter le « bad mood » sur les réseaux sociaux :

  • C’est quoi instagram pour vous ?

Tu sais j’aime me responsabiliser. Me mettre au centre de ma vie.
Le sentiment de victime ne me plait pas.
Tu ne m’entendras pas me lamenter sur mon sort et j’ose le dire :

On ne peut pas blamer uniquement les réseaux ou ceux qui les alimentent. C’est aussi une question d’estime de soi.
Sais-tu ce que tu vaux ? Sais-tu que la vie est faite de hauts et de bas pour tout le monde ?

On se positionne en tant que victime en se disant que l’herbe est plus verte ailleurs, que ces personnes n’ont rien vécus, qu’ils sont la gangraine de la société etc. Déjà tu n’en sais rien de ce qu’elles ont vraiment vécu.
Nul besoin de se comparer aux autres pour se « déprimer ». Cela ne mène nulle part.
Autant prendre ses responsabilités et voir en face les raisons pour lesquelles on ne jouit pas à fond de sa vie.
Quels rêves n’as tu pas eu le cran de poursuivre ?
Quelles ambitions as-tu enfouies et sous quels prétextes ?

Profites de ta vie à fond et fais ce que tu aimes le plus possible.
Ainsi, tu n’auras ni le temps ni l’envie de te languir devant la « pseudo-vie » des autres.  Les émotions que l’on ressent face à Instagram sont un excellent warning.
Elles savent nous révéler un rapport avec les réseaux sociaux qui n’est pas sain. Prends cette situation comme une alerte te disant de vivre ta vie plus intensément.

N’hésites pas à faire une pause.
Profites d’une bonne « détox des réseaux sociaux » pour faire un peu d’introspection.
Poses-toi les bonnes questions et sois vraiment sincère avec toi-même.
Cela te permettra de comprendre pourquoi tu te sens mal face aux réseaux et de revenir avec une meilleure attitude. Tu pourras t’y re-connecter en choisissant mieux ton contenu ou… ne pas t’y reconnecter dutout.
Au choix !

Si cet article t’a plu, et si tu penses qu’il pourrait plaire à quelqu’un tu serais un amouuuur de partager le lien.
On ouvre la discussion en commentaire :  
Dis-moi quel est ton rapport avec Insta ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant sur ce site vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'info

Ce site utilise des cookies provenant de Google afin de fournir ses services, personnaliser les annonces et analyser le trafic. Les informations relatives à votre utilisation du site sont partagées avec Google. En acceptant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

Fermer